講演・口頭発表等

国際会議
2010年7月15日

Noms de titre familial comme marqueurs de cohérence

第2回フランス語学世界大会2010 (CMLF 2010)
ダウンロード
回数 : 35
  • 高垣 由美

記述言語
フランス語
会議種別
口頭発表(一般)
主催者
フランス語学研究所
開催地
アメリカ合衆国ルイジアナ州ニューオリンズ市

Un certain nombre de noms désignant un membre familial, comme maman, papa, Papi, Pépé, Mémé, Mamie ont une caractéristique particulière. Ce sont des termes d’adresse affectueux par lequel les enfants, même devenus adultes, désignent leur membre de famille. S’ils sont employés précédés par un déterminant, ils se comportent comme les noms « ordinaires » ; mais sans déterminant, ils fonctionnent comme embrayeurs. Dans ce dernier cas, ils sont étroitement liés à la situation d’énonciation, comme moi, ici, maintenant. Nous les appelons noms de titre familial et nous mettons en lumière avec des exemples précis leurs caractères suivants. - Ils ont un effet d’intimité. - Ils ont un statut intermédiaire entre les embrayeurs « purs » et les noms « ordinaires ». - Ils ne peuvent pas avoir une interprétation de dicto dans des contextes de citation. - Ils sont des noms performatifs en ce sens que l’utilisation de ces termes à elle seule constitue un acte de récognition. Après ces observations sur la nature des noms de titre familial, nous constatons quelques cas exceptionnels dans divers textes. Dans certains contextes, ils sont ambigus. Lorsqu’ils sont dépourvus de déterminant, leurs références sont non réflexives tout comme les noms « ordinaires ». Ces cas marginaux s’expliquent par l’application de la notion d’empathie proposée par Kuno (1987). À la différence des embrayeurs typique, les noms de titre familial ne montrent pas directement le lien avec la situation énonciation. Mais son occurrence dans le texte évoque l’énonciateur et de ce fait, contribue à la cohérence textuelle.

リンク情報
URL
http://www.linguistiquefrancaise.org/index.php?option=com_article&access=standard&Itemid=129&url=/articles/cmlf/abs/2010/01/cmlf2010_000253/cmlf2010_000253.html